Dressage Chien – Dresser Votre Chien Avec Ces Astuces Simples et Efficaces

Dressage chien - Les Bases de l’éducation canine

Le dressage du chien est une étape cruciale dans la vie d’un propriétaire de chien et son chien.

Si vous avez un chiot, nous vous recommandons d’attendre qu’il soit âgé d’au moins 8 semaines avant de commencer une éducation en bonne et due forme. 

photo chien : dressage chien

Avant de commencer les cours d’éducation à proprement parler, avec votre chien, quel que soit son âge, veillez à connaitre et à appliquer les astuces suivantes pour y parvenir :

Soyez patient

Chaque chien est unique et apprend à son propre rythme. Certains chiens apprennent vite et pour d’autres, il faudra plus de temps. La patience est une vertu précieuse lorsqu’il s’agit d’éduquer un chien !

Soyez bienveillant

Cela va de pair avec « Soyez patient ». Ne perdez pas votre calme si votre chien ne comprend pas tout de suite, ou semble vous ignorer. Et ne punissez pas votre chien s’il n’apprend pas assez vite.

Dans tous les cas, ne punissez pas votre chien du tout ! (Nous allons vous montrer des manières efficaces pour empêcher les comportements indésirables – sans punition.)

Soyez souple

Si votre chien a du mal à apprendre, changez votre routine de formation. Le lieu des exercices peut être une trop grande source de distractions. L’heure de la journée peut être trop proche (ou trop loin) du temps des repas. La durée de votre séance d’entraînement peut être trop longue (ou trop courte).

Les exercices d’entraînement peuvent être décomposés en étapes plus petites et plus simples. Rappelez-vous, chaque chien est unique. Soyez flexible et prêt à faire tout ce que vous pouvez pour aider votre chien à réussir.

Soyez généreux

Soyez généreux dans vos récompenses et votre temps. Toujours récompenser généreusement les réponses correctes de votre chien. Ne soyez pas avare en friandises – il a travaillé dur et mérite une belle récompense ! Et consacrez suffisamment de temps à vos leçons d’éducation canine.

Nous sommes tous occupés à longueur de journée, mais ménagez un « temps de qualité » pour vous et votre chien. Vous tirerez grand profit et bénéfices des leçons, alors assurez-vous que vos horaires soient ajustés en conséquence !

Les récompenses

Une des plus grandes clés du succès d’une formation de renforcement positif est de récompenser votre chien correctement. Cela signifie lui donner quelque chose qu’il aime au bon moment.

Votre première mission est de découvrir le type de récompense qui motive vraiment votre chien.

Les friandises

Tous les chiens sont des êtres uniques. La plupart des chiens sont motivés par la nourriture qui les attire au niveau du goût et de l’odeur.

Les friandises peuvent être très petites, ce qui est pratique pour les garder dans votre poche ou dans un sac à utiliser pendant les séances de dressage de chien – et c’est aussi important pour maintenir l’apport calorique de votre chien à un niveau raisonnable.

C’est donc la forme de récompense que nous allons utiliser tout au long de cette formation.

Soyez sûr que ce que vous donnez à votre chien est bon pour lui. Mais ne vous fiez pas aux emballages des friandises achetées en magasin qui disent « Votre chien va l’adorer ! ».

Une forte odeur de viande et de fromage est généralement très appétissante, mais de nombreuses gâteries achetées en magasin sont principalement composées d’autres ingrédients. Votre chien peut ne pas apprécier les couleurs, les odeurs ou les goûts artificiels.

Les petits morceaux de poulet cuit sont des friandises maison populaires. Mais gardez à l’esprit que ce qui motive d’autres chiens peut ne pas motiver le vôtre.

Expérimentez et découvrez ce qu’il aime manger.

Les récompenses non comestibles

Que faire si votre chien n’est pas motivé par la nourriture (ce qui est rare, mais possible) ?

Vous devrez trouver quelque chose d’autre qui le motive. Vous pouvez penser que quelques tapotements sur la tête sont une bonne récompense, mais votre chien n’est peut-être pas d’accord.

Il pourrait même ne pas l’apprécier du tout (la plupart des chiens n’aiment pas ça) !

Essayez de gratter son ventre ou une autre forme de caresses. Encore une fois, expérimentez tout pour découvrir ce que votre chien aime.

Une autre forme de récompense consiste à jouer. Lancer une balle, jouer à la bagarre, ou de manière ludique chasser votre chien pendant quelques minutes peut être un vrai délice pour lui.

La meilleure récompense

Laissez votre chien vous montrer ce qu’il aime vraiment. Il vous le montrera par sa réaction lorsqu’il recevra la récompense. Il suffit de faire attention à la façon dont il y répond.

Juste parce qu’il accepte un morceau de croquette ne signifie pas nécessairement qu’il l’aime.

Regardez-le attentivement quand vous lui donnez une friandise, caressez-le ou jouez avec lui. S’il regarde au loin ou s’en va, il n’est probablement pas du tout ravi de ce que vous lui offrez.

Mais s’il devient agité, reste proche et semble vous implorer, il vous montre qu’il apprécie et il sera prêt à travailler pour cette récompense à l’avenir.

Pour le début du dressage chien, nous recommandons vivement l’utilisation d’une friandise comme récompense. Il est ainsi plus facile de travailler et d’obtenir des résultats rapides… il faut juste s’assurer que votre chien aime vraiment cette friandise !

La temporalité

Après avoir compris la forme de récompense idéale, la deuxième clé du renforcement positif est la temporalité. Cela est essentiel lors de la séance précoce de dressage chien : vous devez donner la récompense immédiatement après que votre chien ait effectué l’action correcte.

Cela signifie moins d’une demi-seconde ! Votre réponse à son action correcte doit être claire et instantanée. Si vous restez stupéfait et étonné pendant quelques secondes de trop, alors que l’action est correcte et que vous donnez la récompense en retard, vous aurez tout gâché.

Vous devez vous entraîner pour offrir une gratification instantanée à votre chien. Appliquez ceci à la lettre et vous serez étonné de la rapidité avec laquelle votre chien progresse.

Voici un autre conseil important sur la temporalité : ne pas faire de sessions de dressage chien trop longues. Comme les humains, les chiens peuvent être ennuyés par la répétition. Les écoliers qui s’ennuient n’apprennent pas très bien.

Donc, pour garder les séances de dressage de votre chien efficaces, ne dépassez pas le temps d’attention optimal de votre chien. Chaque chien est différent, donc vous aurez besoin d’être attentif et de remarquer quand son attention commence à s’égarer.

Essayez une séance de 10 minutes et voyez comment cela se passe. Raccourcissez si nécessaire. Ne pas l’allonger à plus de 15 minutes. Répéter une courte session de dressage deux ou trois fois par jour sera beaucoup plus efficace que d’avoir une longue session chaque jour.

Renforcement primaire et secondaire

La récompense instantanée pour laquelle vous et votre chien avez opté sera votre renforçateur primaire. Un renforçateur primaire est quelque chose que votre chien aime de manière inconditionnelle. En d’autres termes, il l’apprécie naturellement (friandise, caresse sur le ventre).

Une autre forme de récompense est celle du renforcement secondaire. Un renforçateur secondaire est quelque chose que votre chien apprend à aimer et à rechercher. Les félicitations en sont un excellent exemple. Les chiots ne naissent pas en aimant la phrase « Bon chien ! ».

Après tout, c’est juste du bruit pour eux. Ils apprennent ensuite à associer ce bruit avec l’amour que vous leur portez.

Une forme populaire de renforcement secondaire est le cliqueur training. Un cliqueur est un objet qui peut se tenir dans votre poche et qui fait un cliquetis distinctif. Ce son est essentiellement un substitut aux félicitations verbales.

Lorsqu’il est utilisé correctement, votre chien apprendra à associer le « clic » avec un geste d’amour. Nous préférons utiliser l’encouragement verbal au cliqueur, tout simplement parce que votre voix est quelque chose de plus facile à transporter, que vous avez avec vous.

Si vous préférez utiliser un cliqueur, n’oubliez pas de substituer mentalement « clic » lorsque les leçons méritent des félicitations verbales ou de dire « Bien ! ».

La cohérence est une clé

Que vous utilisiez votre voix ou un cliqueur, le meilleur moyen d’éduquer votre chien est de combiner renforcement primaire et secondaire de manière cohérente.

Si vous utilisez votre voix au lieu d’un cliqueur, choisissez une phrase et utilisez-la de manière exacte et cohérente. Les chiens ne sont pas des humains, n’est-ce pas ?

Les mots ne sont que du bruit pour eux. Ils n’ont aucune idée que « Bon chien », « Beau boulot », « Bravo Molly » ou d’autres phrases signifient tous qu’ils ont commis une bonne action.

Choisissez vos termes de félicitations, et assurez-vous que vous (et votre famille) utilisez cette même expression exacte à chaque fois.

Ensuite, plusieurs fois par jour, prononcez ce mot ou cette phrase de félicitations et donnez immédiatement à votre chien ce renforcement primaire (comme la friandise qu’il aime).

Faites environ cinq répétitions, deux ou trois fois par jour, pendant deux jours. Vous pouvez également utiliser votre mot ou une phrase de félicitation en frottant son ventre, quand il mange sa gamelle, ou n’importe quelle autre fois où vous êtes sûr qu’il apprécie l’action en cours.

En quelques jours, il apprendra à aimer le renforcement secondaire (la phrase ou le mot de félicitation) et il sera impatient de vous entendre le lui dire.

(Tout au long de la formation de dressage de chien, nous utiliserons l’exemple de « Bien », mais substituez cela par le renforçateur secondaire de votre choix. N’oubliez pas de l’utiliser – et seulement celui-ci – à bon escient, de façon cohérente.)

Au cours du début de la formation, la combinaison des renforçateurs primaires et secondaires sera extrêmement puissante et efficace … plus que l’utilisation de l’une ou l’autre forme de motivation isolée.

Vous n’aurez pas besoin de friandises éternellement

Ne soyez pas inquiet d’avoir à transporter des friandises dans votre poche jusqu’à la fin des temps pour obtenir les bonnes réponses de votre chien. Comme votre chien apprend progressivement, son obéissance finira par devenir une seconde nature pour lui.

Vous n’aurez pas besoin d’utiliser constamment des friandises ou d’autres renforçateurs primaires pour ces comportements au-delà d’un certain point. Vous devrez les utiliser systématiquement chaque fois que vous enseignez quelque chose de nouveau.

Il serait en revanche une bonne idée de continuer à utiliser le renforçateur secondaire (« Bien ! » ou tout autre terme de votre choix). Vous êtes essentiellement en train de remercier votre chien d’avoir fait ce que vous avez demandé… cette simple relation de courtoisie vous sera toujours bénéfique !

Nous vous dirons quand vous pourrez commencer à diminuer l’utilisation de friandises ou autres renforçateurs primaires. Mais pour le moment, et chaque fois que vous enseignez à votre chien quelque chose de nouveau, assurez-vous d’utiliser les deux formes de renforcements positifs dont nous avons parlé.

OK, maintenant que vous connaissez les bases de la récompense et la temporalité, vous êtes prêt à commencer à éduquer votre meilleur ami !

« Dresser votre chien en 15 minutes par jour »

La méthode « Dresser votre chien en 15 minutes par jour » vous révèle les secrets pour avoir un chien heureux qui vous aime